Dans les archives du journal L’horizon – la bien-aimée Lucille Bastarache

Lucille Bastarache

Lucille Bastarache

Née à Chelmsford le 13 mars 1934, Lucille Bastarache a vécu toute sa vie dans différentes villes du Nord en passant par Hearst, Timmins, Moonbeam et Kapuskasing. Pendant 25 ans, cette femme généreuse a accueilli dans son foyer, (avec son conjoint Laurier), des enfants de tout âge provenant de l’Aide à l’enfance de Kapuskasing . Elle les a guidés, soignés, et surtout, elle les a aimés. Plus de 120 enfants ont pu ainsi trouver chez Lucille un refuge temporaire aimant et sécuritaire. À l’âge adulte, plusieurs de ces enfants sont revenus saluer celle qu’ils appelaient bien affectueusement Mémé Bastarache.

Cette Grande Dame au coeur d’or est décédée en 2003, mais jamais elle ne sera oubliée. Sa nièce Suzanne Girard Whissell m’a fait parvenir un texte paru dans le journal L’horizon, édition du 22 juin 2001 (volume 6, no 20). Cliquez sur le lien suivant pour lire l’article. Le texte raconte la vie courageuse de Lucille et d’une famille canadienne-française du Nord de l’Ontario à partir de l’époque des années 30. Veuillez noter qu’il y a numérisation incomplète de la colonne de droite de l’article, mais vous pouvez tout de même lire le texte aisément.

Lien pour lire l’article : La grande générosité de Mémé Bastarache

NOTE : Les familles d’accueil constituent un moyen de fournir un foyer temporaire aux enfants qui ne peuvent plus vivre de façon sécuritaire avec leurs parents ou les personnes qui en sont responsables. Les parents de familles d’accueil fournissent les soins quotidiens à un enfant au nom d’une société d’aide à l’enfance. http://www.children.gov.on.ca